tsunami

Tsunami et esprit du Budo

 

L'art du sabre est né au Japon, et c'est parce qu'il porte les valeurs humanistes universelles qu'il a franchi les limites de l'archipel et s'est développé sur la Terre entière. Lorsque la nature se déchaîne et dévaste le Japon, le coeur de tous les adeptes du Budo ne peut rester insensible. De nombreuses initiatives ont vu le jour, en France, où les arts martiaux traditionnels japonais sont profondéments enracinés. La FFJDA a lancé une collecte, le CNK également. Pour notre part, nous avons choisi de suivre l'initiative de Monsieur Jean-Jacques Sauvage, Conseiller Technique National de iaido, qui nous a alertés sur la situation de deux professeurs éminents, dont la générosité et la grandeur sont bien connues des pratiquants de l'Hexagone, où ils viennent régulièrement pour enseigner et partager. Tanno et Ogura senseï sont vivants, mais leurs biens ont été détruits.

Bien que ne comptant encore que cinq pratiquants de iaido, tous débutants, et huit de kendo, notre petit dojo a décidé de puiser dans ses maigres finances pour apporter de l'aide. Les pratiquants ont spontanément proposé de contribuer personnellement, pour augmenter le fruit de la collecte. Un chèque a été envoyé à Monsieur Sauvage. L'ensemble des dons sera remis en avril, en mains propres, aux deux professeurs, qui viendront quand même en France pour assurer les stages qui étaient au programme.

Ô