Kendo, Iaido, arts martiaux japonais, Capbreton ( Landes )

L'Atelier LARABESQUE

créé par M. Jean Boyau

Président d'ÔMORI 40, 3ème dan kendo et iaido

propose :

KAMON AUTOCOLLANT

*

JEAN-PIERRE RAICK

1947-2017

Notre dojo capbretonnais a été créé en 2010 sous l'autorité bienveillante

de Monsieur Jean-Pierre Raick, kyoshi 7ème dan, kendo et iaido.

Avec sa disparition, le dojo perd un ami, un guide, un immense professeur.

Il est désormais présent auprès de nous d'une autre façon.

Nous continuerons à transmettre les principes du sabre selon son enseignement

et resterons fidèle à sa pensée de la voie du sabre.

Kamae, Jean-Pierre Raick.Kamae, la garde : "Voici qui je suis, dis-moi qui tu es" Jean-Pierre Raick

*

Men, par le professeur Jean-Pierre RaickToute la noblesse du grand men

 

*

Pour toute information, contactez-nous par email : omori.dojo@yahoo.fr

(voir page ci-contre "formalités, tarifs")

*

COTISATION ANNUELLE POUR LES MOINS DE 12 ANS :

30 euros

renseignements ci-contre "kendo et enfant"

*

Le KENDO, le IAIDO vous intéressent?

Venez assister à une séance de pratique, ou deux ou trois ou mille!

Nous ne proposons pas de séance d'essai.

On vient, on regarde, on s'imprègne de l'atmosphère, on prend le temps d'y penser...

et puis on s'inscrit... ou pas !

N'hésitez pas à nous contacter par le formulaire contact de ce site

ou bien à

omori.dojo@yahoo.fr

*

Qu'est-ce que le kendo? Le iaido? La voie du sabre?

Qui peut pratiquer?

A quel âge? 

Nous sommes à votre écoute et répondons à tous vos courriels.

De nombreuses réponses sur le site, n'hésitez pas à naviguer!

*

KENDO, IAIDO, KESAKO?

Kendo et iaido représentent deux aspects fondamentaux et complémentaires de l’art du katana, le sabre japonais. Au degré le plus simple, on aborde ces disciplines sous l’angle du loisirs, ou bien du sport. La compétition existe tant au niveau français, qu’européen et mondial. Cependant, bien au-delà de ce premier aspect, kendo et iaido appartiennent au Budo (la voie des armes), soit l’ensemble des arts martiaux japonais, qui s’offre comme chemin de recherche personnel vers l’accomplissement de l’être.

Le kendo, « la voie du sabre », c’est l’escrime proprement dite. Les deux combattants revêtent une armure, qui les protège (les blessures sont extrêmement rares). Ils utilisent un shinaï (arme en bambou) dont le maniement respecte les principes du sabre. Le kendo est une discipline de plein contact, où l’engagement physique et mental se réalise de façon éclatante dans des assauts à la fois extrêmement fougueux et subtils.

Le iaido, « la voie de l’unification de l’être », est l’art de dégainer et de trancher d’un seul geste avec le katana. Il se pratique, à partir d’un certain niveau, avec un sabre authentique et affûté. On comprend aisément pourquoi le iaido ne met pas face à face deux combattants… toute la technique est rassemblée sous des formes codifiées (katas), séries de mouvements que l’on exécute seul. Le véritable adversaire, et le plus coriace de tous, n’est autre que soi-même. Le iaido est un art profond, où l’on chemine vers soi, un sabre à la main.

Pour Miyamoto Musashi, le plus célèbre sabreur de l’histoire du Japon, kendo et iaido (dans leurs formes anciennes) étaient unis et indispensables l’un à l’autre comme « les deux ailes de l’oiseau »

*

L’Association Ômori 40, a été constituée le vendredi 13 aôut 2010

 

 

Le logo du dojo ÔMORI 40